Découvrez les nombreux atouts du gaz pour votre copropriété.


Une énergie compétitive dans la durée

Avec le gaz, les copropriétaires peuvent maîtriser leur budget annuel. Le gaz présente, en effet, l’avantage d’être une énergie compétitive dans la durée, avec un prix relativement stable depuis 15 ans. Et plus besoin de stocker ou de payer à l’avance avant usage : les factures de gaz sont adressées après consommation par le fournisseur sélectionné par la copropriété.
 
Visualisez l’évolution et le positionnement des prix des principales énergies de chauffage depuis 2007 en consultant le baromètre du prix des énergies.

Vous avez un projet de rénovation de chaufferie ?
Estimez les économies que vous pouvez envisager avec le gaz grâce au simulateur mis à votre disposition.
Lancer la simulation

Des équipements gaz performants

Simplicité. Les chaudières collectives gaz sont simples à installer. La rénovation d’une chaufferie ne nécessite, en effet, pas de travaux dans les logements ou dans les parties communes. Votre copropriété disposera ainsi d’une installation unique de chauffage et d’eau chaude sanitaire pour l’ensemble de l’immeuble, limitant, de fait, l’encombrement dans les logements des copropriétaires. Et les chaudières collectives gaz sont également simples à l’usage et dans leur maintenance. Une bonne façon d’envisager sereinement votre projet de rénovation.
 
Performance. Pour encore plus d’économies, vous pouvez opter pour des équipements gaz toujours plus performants qui, de par leurs rendements améliorés, vous permettront de réduire vos consommations d’énergie et donc de baisser vos factures au quotidien. Ainsi, les chaudières collectives gaz à condensation permettent de réaliser des économies pouvant aller jusqu'à 30%(1). Une bonne nouvelle pour vos charges de copropriété.
 
Ils l’ont fait : découvrez les réalisations en copropriété
 

Une énergie de plus en plus verte

Issu de déchets organiques d’origine agricole, industrielle ou encore ménagère, le biométhane est un gaz vert qui a les mêmes caractéristiques que le gaz naturel. Il est d’ores et déjà acheminé dans les réseaux et les perspectives d’avenir sont prometteuses avec un objectif d’atteindre 30% de gaz vert en circulation dans les réseaux de distribution d’ici 2030.
 
Et si votre copropriété est actuellement chauffée au fioul, sa conversion au gaz sera par ailleurs très profitable pour la qualité de l’air en permettant une division par 2 des émissions de gaz à effet de serre (CO2) et une division par 8 des émissions de poussières(2).
 

(1) Source : ADEME
(2) Source :  Etudes de conversion fioul-gaz concernant une chaufferie d’immeuble de 50 logements et une maison individuelle. Les consommations moyennes par logement sont issues des Statistiques CEREN 2017. Les hypothèses de gain de rendement ont été prises en cohérence avec respectivement les fiches d’opérations standardisées d’économies d’énergie [a] BAR-TH 107 (chaufferie collective) et BAR-TH 106 (chaudière individuelle). Les chaudières gaz sont à Très Haute Performance Energétique et respectent les valeurs limites d’émission du règlement Ecodesign n°813-2013.
Le tableau suivant donne les valeurs d’émissions comparées des principaux composés gazeux émis à la combustion respectivement du fioul et du gaz naturel (cf. définitions en annexe). Ces facteurs d’émission sont issus de la Base Carbone de l’ADEME [b], du rapport OMINEA du CITEPA [c] et du guide EMEP/EEA [d].

[b] Base de données publiques de facteurs d'émissions administrée par l’Ademe http://www.bilans-ges.ademe.fr
[c] Organisation et Méthodes des Inventaires Nationaux des Emissions Atmosphériques en France (rapport CITEPA de mai 2018)
[d] EMEP/EEA : Atmospheric Emission Inventory Guidebook from The European Environment Agency - July 2017



 



L'énergie est notre avenir, économisons-la !
Quel que soit votre fournisseur.